Bertrand Renaudin - 1955 - huile, plâtre - 500 euros


                                                                LA DEFONCE

"Tchaka, punk, tchaka, punk, tchaka, punk... ras le bol", il ne joue que des trucs auxquels je ne comprends rien, et ultra violents...

... L'autre jour, il était défoncé, et il m'a défoncé pendant 30 minutes. Une partie de moi a complètement explosé, il m'a presque achevé à coups de pieds. Il me mène à la schlag, à la baguette. 

Je rêve d'être une flute légère dans l'intro de Stairway to Heaven ou d'être une harpe celtique sur Greensleeves, que sais-je encore mais un instrument raffiné pas un truc d'excités, de bourrins...

Oh non le voilà, il va encore me massacrer. Je l'ai entendu parler du film "Wiplash"*, un truc de dingue, un prof avec son élève. Il a dit à ses copains qu'il voulait reprendre les solos !!! J'ai les jetons. Il y a des associations de défense pour tout mais pas pour les batteries battues.

                                                    
Technique mixte (huile, plâtre) sur toile (117 x 74) signée Bertrand Renaudin (né en 1955) à l'arrière du tableau, compositeur, batteur de jazz. Il a notamment joué avec Claude Nougaro qui a écrit "je salue comme un seul homme le peintre et le batteur". Dans sa peinture, Bertrand Renaudin a choisi de s'exprimer en noir et blanc. 

*Wiplash, film de 2014 dans lequel un prof de batterie martyrise son élève génial.

Prix : 500 euros sans tambour ni trompette

Si intéressé, me contacter via le formulaire ci dessous ou sur  contact@lapartdureve.com


Commentaires

Me contacter

Nom

Adresse e-mail *

Message *